Images flottantes, mondes éphémères

Marion Guggenheim: what was your inspiration for this new series?

 

This series of oils on Montval Canson 300 gram paper is a tribute to Japanese prints from the Hiroshige or Hokusai period.

The idea of ​​this series is to recreate the colorful atmosphere of prints, working around contemporary interiors, in the continuity of my past and future series ...

 

Using the codes of my own palette and those of prints, these new works establish a bridge between our contemporary time and the artistic phase of medieval Japan, by visually offering pictorial and poetic links attached to modern interior pictures of the 21st century.

I was particularly and rigorously attached to this constraint of rendering, the warmth of Montval paper and the light of colors, which are unique works and not prints as are prints printed in several copies. Combine different know-how and from distant times to create new works from known visual sensations but ultimately completely new. These works are a continuation of my questions as a painter and of my research on the relationships between past civilizations, whether Western, Eastern or otherwise, and our own contemporary Western civilization.

Marion Guggenheim: quel a été ton inspiration pour cette nouvelle série?

Cette série d’huiles sur papier Montval  Canson 300 grammes est un hommage aux estampes japonaise de l'époque d'Hiroshige ou d'Hokusai.

L'idée de cette série est de recréer l'ambiance colorée des estampes, en travaillant autour d'intérieurs contemporains, dans la continuité de mes séries passées et à venir...

Reprenant les codes de ma propre palette et celles des estampes, ces nouvelles oeuvres établissent un pont entre notre époque contemporaine et la période artistique du japon médiéval, en offrant visuellement des liens picturaux et poétiques rattachés aux images modernes d’intérieurs du 21 ème siècle.

Je tenais particulièrement et rigoureusement à cette contrainte du rendu, à la chaleur du papier Montval et la lumière des couleurs, qui sont des œuvres uniques et non des impressions comme le sont les estampes imprimées en plusieurs exemplaires. Mêler des savoirs faire différents et d’époques éloignées pour créer de nouvelles oeuvres à partir de sensations visuelles connues mais in fine complètement nouvelles. Ces œuvres s’inscrivent en continuité mes questionnements en tant que peintre et de mes recherches sur les rapports entre les civilisations passées, qu’elles soient occidentales, orientales ou autres, et notre propre civilisation occidentale contemporaine.

© 2015 par Mickaël Doucet / créé avec Wix.com