Galerie CHARRON PARIS presents :

 

 

Stéphanie De Rougé / Photographie / photography

Mickaël Doucet / Peinture / painting

 

Parallelprojekt

 

As part of the Karlsruhe International Art Fair, which took place in Karlsruhe, Germany, from 18 to 21 February 2016, the Charron Gallery Paris asked two of its artists to create an original work, to confront their views... One is a photographer and lives in New York. The other is a painter and lives in Paris. In November 2015, the parallel project, Parallelprojekt in German, was born... ...

 

Dans le cadre de la foire internationale Art Karlsruhe, qui s'est déroulée à Karlsruhe en Allemagne du 18 au 21 février 2016,  la galerie Charron a demandé à deux de ses artistes de créer une œuvre originale, afin de confronter leurs regards…L’une est photographe et vit à New-York. L’autre est peintre et vit à Paris. En novembre 2015, le projet parallèle, Parallelprojekt en allemand, voyait le jour…

Parallelprojekt  // 2 x 60 cm x 60 cm // framed 80 cm x 150 cm /  2015

Photograph : HD pigment print on paper Harman Matt Cotton 300 gr / tirage HD sur papier Harman mat coton 300 gr, jet d'encre …

Painting : oil on Fabriano Artistico paper 300 gr / huile sur papier Fabriano Artistico 330 gr

 

 

With the "parallel project", this work for four hands shows the same reality, illuminated from two different angles... Or how to explain the different artistic concerns between a photographer and a painter... In the same context, photography and painting create a new dynamics on the same subject, questioning ideas about representation... This diptych perfectly illustrates the infinite possibilities of how we watch, and "see" the same subject, and infinite ways of transcribing it in terms of sensations... ...

 

Avec le "projet parallèle", ce travail à quatre mains montre la même réalité, éclairée sous deux angles différents…Ou comment exposer les préoccupations artistiques différentes entre un photographe et un peintre… Dans un même contexte, la photographie et la peinture créent une nouvelle dynamique sur un même sujet, questionnant l’idée que l’on peut se faire de la représentation…Ce diptyque illustre parfaitement l’infini des possibilités qu’offrent la manière dont on peut regarder et « voir » le même sujet, et l’infinité de manières de le retranscrire en termes de sensations…

 

© 2015 par Mickaël Doucet / créé avec Wix.com